Projet de pyrolyse de rebuts de plastique à la Ville de Québec pour fabriquer du combustible liquide

Le 30 septembre dernier, le comité exécutif de la Ville de Québec a adopté une résolution pour le développement d’un projet de pyrolyse de rebuts de plastique dans le cadre de son programme de vitrine technologique.

Le projet vise à faire la démonstration de la valorisation des matières plastiques à travers le procédé de pyrolyse développé par l’entreprise Pyrovac inc. La pyrolyse consiste en la décomposition thermique de la matière en absence d’air ou d’oxygène.

De façon spécifique, ce projet consiste à transformer certaines matières plastiques, notamment du polystyrène et des plastiques mélangés récupérés dans la collecte sélective, pour obtenir de l’huile de chauffage et en améliorer les retombées économiques. La transformation de ces matières plastiques en combustible liquide contribue non seulement à améliorer le bilan carbone et le bilan énergétique global, mais elle pourrait aussi constituer une avenue intéressante pour la Ville dans ses opérations de gestion des matières résiduelles plastiques.

Fondée en 2010, l’entreprise Pyrovac inc. est identifiée comme un service de laboratoire de recherche spécialisé dans le développement de solutions technologiques dans le domaine de la pyrolyse.

Référence: Ville de Québec

 

By |2015-10-02T21:02:40+00:00October 2nd, 2015|Actualités, Innovation|0 Comments

About the Author:

Directeur général

Leave A Comment